Barthélemy Antoine-Lœff

Barthélemy Antoine-Lœff est un plasticien dont les créations d’œuvres d’art optique et numériques, parfois interactives, souvent immersives, expriment des univers oniriques traversées par une relation contemplative et écologique de la nature et des éléments. L’artiste réalise des espaces de partage de son ressenti face aux « forces » du monde : onirisme, énergies, matières, technologies. Se refusant à se placer dans le champ du sublime kantien, il se positionne à l’endroit de l’émerveillement et l’engouement enfantin, comme pour revendiquer la part du rêve que nous développons enfant et qui reste à jamais notre « moteur désirant » tout au long de notre vie. (Nicolas Rosette, commissaire d’exposition)

En 2016, son installation Ljós est nominée pour le Prix Cube de la Jeune Création International en Art Numérique. En 2017, il est nominé au Prix Pulsar et présente sa première monographie sous le titre d’« inlandsis » (calotte polaire) au Centre Culturel de la Ville de Gentilly.

Barthélemy Antoine-Lœff est également le co-fondateur du collectif iduun, une exploration narrative mêlant arts visuels, arts plastiques, arts vivants et arts numériques. Il est également associé au développement du logiciel Millumin.

Barthélemy Antoine-Loeff vit et travaille à Paris.
Il est finaliste du Prix Paris Jeunes Talents 2011 avec le collectif iduun. Ses travaux sont exposés et présentés dans de multiples festivals et lieux en France et à l’étranger : CMODA (Beijing, Chine), Le Cube (Issy-Les-Moulineaux, FR), Gaité-Lyrique (Paris, FR), Biennale Némo (Paris, FR), Festival Voltaje (Bogota, CO), Théâtre les Ateliers (Lyon, FR), Biennale Siana (Evry, FR), Festival RVBn (Lyon, FR), Festival Croisements (Chine), Mapping Festival (Genèves, Suisse), Current New Media Festival (Santa Fe, US), Vision’r (Paris, FR), Empreintes Numériques (Toulouse, FR), Vidéoformes (Clermont-Ferrand, FR), CHB (Berlin, GER), Mains d’Œuvres (Saint-Ouen, FR)...